Follow Me on Pinterest
Latest Pins:

Accompagnement et développement personnel

Donnez de la valeur à vos ressources !

g

Dernières nouvelles
Accueil MotivRH Les focus MotivRH - Archive éditoriaux C'est de notre responsabilité (octobre 2010)
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Octobre 2010

1 paradoxe français.

Alors que le débat sur l'âge de la retraite enflamme les passions, les français découvrent  ou redécouvrent que le point central de la question n'est pas forcément le temps de travail nécessaire à l'acquisition du nombre année  pour faire valoir  ses  droits mais la possibilité même d'accéder à un travail. On constate que l'accès au marché du travail est limité et concentré sur une courte période de temps, avant on serait trop jeune, après on serait trop vieux...

Partager sur Facebook

Les liens vont-t-ils se resserrer entre les personnes ?
Les jeunes ont du mal à trouver leur place dans la société, et les seniors ont du mal à la garder et il y a entre les deux, des personnes qui ont la chance du moment, elles, celle d’avoir un travail, une vie sociale, un pouvoir d’achat, un équilibre.

Les recruteurs ont une mission qui va plus loin que le cahier des charges celle de sensibiliser leur client pour intégrer plus facilement un jeune sans expérience, le former, le « tutorer », et celle aussi  d’aider à combattre les aprioris sur les plus âgés. Désormais des phrases comme :
Martine Louis-Joannes
  • « il est trop jeune moi j’ai pas vraiment confiance »
  • « il n’a pas d’expérience »
  • «  Vous comprenez à partir de quarante ans les personnes ont du mal à s’adapter »
  • « Ils font plus de résistance »
  • « Ils sont plus lents »
  • « Ils sont trop vieux pour apprendre les nouvelles technologies »
N’ont plus court …

Nous avons tous une responsabilité. Recruteurs, employeurs et les autres…
Si les jeunes actifs « sans emploi » ne sont pas aidés  à être intégrer, cela a un coût pour la société, et puisque l’âge des retraites recule, et qu'à partir de  quarante ans on ne trouve plus de travail, je ne vous fait pas de dessin, nous allons à la catastrophe…
Le changement de mentalité  doit commencer par l’effort de chacun et lutter contre les idées anti-jeunes et anti-vieux.
C’est ici et maintenant tous ensemble que cela se joue !
Alors demain vous ?, oui vous ! Qu’allez vous dire ou faire pour entraîner la pensée des autres à ce sujet?

Martine Louis-Joannes

Mots clés :
Voir les éditoriaux précédents :
Copyright © MotivRH 2009 et réalisation Agence Conseil Webpole. Tous droits réservés.
Web Analytics